Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
elmouja- la vague

Quelques nouvelles et ...

23 Mai 2010 , Rédigé par Gildon Publié dans #Pied à terre

 

  Agenda nautique de cet été 2010

 

 

 

  • Tigzirt- Tizi ouzou: Coupe de voile d'Algérie 2010

    La Coupe de Voile d'Algérie se déroulera à Tigzirt du 3 au 6 aout 2010. ( Merci à la ligue de voile deTizi pour l'info)

 

 

 

anvers

    •      Anvers (Antwerpen)- Belgique :  The Tall Ships Race  du 10 au 13 juillet                        Anvers accueille une nouvelle fois cet été les Tall Ships Races et est aussi le port de départ de cette prestigieuse régate. Les Tall Ships Races, c’est une course d’envergure internationale placée sous le signe de l’amitié entre les jeunes.
    Du samedi 10 au mardi 13 juillet, le public pourra se plonger dans l’atmosphère unique de ce grand événement sur les quais d’Anvers. Au-delà du spectacle des grands voiliers à l’ancre, toutes sortes d’activités sont prévues pour les jeunes et les moins jeunes.

 

 


  •   Douarnenez- Bretagne . Fêtes maritimes de Douarnenezlogo.gif

Bretagne vous donne rendez-vous cet été aux Fêtes maritimes de Douarnenez du Port Rhu du 22 au 25 juillet 2010. Les marins du monde et tous ceux qui naviguent sont chez eux !

 

 

 

 

  •   Maroc-Rabat .Festival nautique international de Rabat

    La 3è édition du Festival nautique international de Rabat, qui aura lieu du 30 juillet au 4 août prochain, sera marquée par la participation d’environ 600 sportifs venus de 18 pays. 

    surf-maroc.jpg

    Ces sportifs évoluent dans différentes disciplines nautiques dont le kayak, la voile légère, le jet ski ou encore le le ski nautique a déclaré Hassan Lboukili, directeur du festival, lors d’une conférence de presse tenue jeudi à Rabat.

    Au-delà de la dimension sportive, les organisateurs de ce festival visent également à mettre en évidence la vocation touristique de la ville de Rabat et principalement le projet d’aménagement de la vallée de Bouregreg.

    Au programme du Festival nautique international de Rabat, des journées portes ouvertes, des courses d’exhibition (kayak, voile, catamaran) et des démonstrations de différents sports nautiques.(bladi.net)

 

 

  • Anglet- France. Le Festival International du Film de Surf 2010

Du 07 au 10 juillet à l'Espace Ocean- Anglet ( côte basque) 

 

Pendant quatre jours, une quinzaine de films de surf français et internationaux seront en compétition lors du 7ème International Surf Film Festival. Deux catégories, «film» et «court-métrage», seront présentées. Sept prix seront décernés : Meilleur film, Prix Conseil Régional d’Aquitaine du Meilleur court-métrage, Meilleure vidéo, Prix Conseil Général 64 des Internautes, Meilleur Surfeur, Meilleure Prise de Vue et Meilleure Bande Musicale.

 

 

 

 

  • Festival du livre de mer et d’aventure à Saint-Vaast-La-Hougue

Des auteurs régionaux et nationaux, des éditeurs, libraires et professionnels du Musée maritime de l'île Tatihou se retrouvent au fort de La Hougue. Au programme : dédicaces, conférences, tables rondes, expositions sur les îles Saint-Marcouf, etc. Le fort de La Hougue, aménagé par Vauban au XVIe siècle, ouvre exceptionnellement ses portes au public. du 10 au 11 juillet 2010

 

 

 

 

LEPAFestival.jpg

  • Semporna- Malaisie  Régate Lepa Semporna, festival nautique à Semporna

    Le festival des marins de Bajou se confond avec la régate de Lepa, une compétition qui rassemble les plus beaux voiliers traditionnels. Pour l'occasion, également des courses de bateaux et de kayaks.

    Quand : du 24 au 25 avril 2010
    Site internet : www.etawau.com/Semporna/LEPA/LEPA.htm
     

 

  • Marseille. Festival mondial de l'image sous-marine    

          Le Festival mondial de l'image sous-marine se déroulera pour la seconde année consécutive au Palais du Pharo à Marseille, du 27 au 31 octobre 2010

 

 

 

  • Port d’El Djemila (Aïn Benian) : Festival national des sports nautiques

Le port d’El Djemila de Aïn Benian à Alger sera, du 25 au 30 juin, le théâtre du Festival national des sports nautiques.

Cette manifestation, qui est placée sous le haut patronage du ministre de la Jeunesse et des Sports, sera co-organisée par la direction de la jeunesse, des sports et des loisirs de la wilaya d’Alger et la Ligue d’Alger de voile. Elle regroupera près de 200 participants issus des ligues de Aïn Témouchent, Oran, Tipaza, Alger, Boumerdès, Tizi Ouzou, Skikda et Annaba.

 

 

 

 

 

 

 

Autres

 

 

  • Transport maritime : La nouvelle ligne Oran - Almeria en juillet

L’entreprise portuaire prévoit l’ouverture, durant la saison estivale, d’une nouvelle ligne maritime Oran-Almeria qui assurera, une fois ouverte en juillet prochain, jusqu’à 3 rotations par semaine et prévoit le transport de 3000 voyageurs hebdomadaires.

acciona.jpg

Depuis le début de la saison, plus de 1200 estivants et plus de 400 véhicules ont débarqué au niveau du port d’Oran, venant d’Alicante et de Marseille. La CNAN avait organisé, durant cette période, 3 à 4 autres rotations pour plus de 1000 voyageurs et près de 500 véhicules. La nouveauté de cette année, apprend-on, figure dans la programmation de plusieurs destinations à l’occasion du mois sacré de ramadhan. 

 

Précision cette ligne est ouverte par la compagnie espagnole Acciona trasmediterranea

 

 

 

  • Sortie à Bejaia d'une promotion de 23 surveillants de ports

BEJAIA- Vingt trois stagiaires, issus de toutes les régions côtières du pays, ont obtenu jeudi leurs diplômes de surveillants de ports à l'issue d'une formation spécialisée d'un semestre à l'école technique de formation et d'instruction maritime de Bejaia. Les récipiendaires, jouissant déjà d'une formation de technicien en environnement et en écologie maritime pour la plupart, ont par la même occasion reçu leur affectation professionnelle dans les ports de pêche et de plaisance, répartis sur la façade maritime nationale. Leur formation s'est axée autant sur l'organisation des ports, leur sécurité, ainsi que sur les embarcations et leurs typologies ou l'environnement dans son acception générale.(aps 18/06)

 

 

  • Des enfants bénéficient d'une sortie récréative en mer à Algersortie_mer_enfants.jpg

ALGER- 158 enfants orphelins et démunis ont bénéficié, mercredi, à Alger, d'une sortie en mer à bord de trois navires du Commandement des forces navales à l'occasion de la journée africaine de l'enfant célébrée le 16 juin de chaque année. Cette sortie récréative a été organisée par le Commandement des forces navales en coordination avec la Fondation algérienne des droits de l'enfant et de l'adolescent activant dans la wilaya de Blida. Le vice-président de la cellule de communication au Commandement des forces navale, le commandant Mohamed Kaddour a indiqué que cette sortie récréative s'inscrit dans le cadre des portes ouvertes sur l'institution militaire permettant à toutes les catégories sociales de mieux connaître cette dernière. (aps)

 

Une belle initiative pour les enfants d'Algérie mais j'aurais aimé les voir sur un petit car ferry ou bateau mouche( ça coute tres peu comparé au 7 milliards du budegt de l'armée), au lieu de les voir entasser comme des vulgaires naufragés sur des bateaux de................ guerre.

 

 

 

  •   Le navire-école indonésien "Kri Dewaruci" accoste au port d'Alger

ALGER - Le navire-école indonésien "Kri Dewaruci" a accosté mardi au port d'Alger pour une escale non officielle qui kri-dewaruci.jpgdurera jusqu'au 17 juin 2010. Dès son arrivée le commandant du navire le lieutenant-colonel Suharto a effectué une visite de courtoisie au commandant de la façade maritime centre le général Guelmami. Cette escale s'inscrit dans le cadre du "renforcement de la coopération militaire bilatérale entre les forces maritimes algériennes et indonésiennes", a déclaré le vice-président de la cellule de communication au commandement des forces algériennes, le commandant Mohamed Kaddour.Il s'agit, a ajouté la même source, de "la deuxième du genre après celle de 2005".

 

 

Je me demande comment nos dirigeants ne s'imprègnent  pas de ces exemples en équipant nos différentes écoles maritimes au moins d'un navire école digne de ce nom.

 

 

  • Inspection maritime: Environ 3900 navires marchands ont pénétré dans les côtes algériennes en 2009


Près de 3900 navires marchands ont pénétré dans les côtes algériennes en 2009, a indiqué lundi à Alger le commandement des forces navales.

Parmi les 3858 navires marchands ayant pénétré dans les côtes algériennes en 2009, 736 ont été inspectés, a précisé le chef du département des affaires maritimes au niveau du service national des gardes-côtes du commandement des forces navales, le lieutenant-colonel Youcef Zrizer, lors du séminaire national sur le rôle de l'Etat en matière de préservation de l'environnement marin.

Parmi les navires inspectés, 316 étaient «en mauvais état et présentaient des défauts», a-t-il précisé, ajoutant que 22 navires marchands ont été mis à l'arrêt au niveau des ports algériens pour des travaux de maintenance, pour ne pas s'être mis en règle après trois inspection en l'espace de six mois, en vertu de la législation.

A une question de savoir comment ces cargos étaient autorisés à pénétrer dans les côtes algériennes en dépit de leur état, M. Zrizer a précisé que le mémorandum sur le contrôle des navires en vigueur en Méditerranée ne permettait pas d'interdire l'accès à tout navire marchand relevant d'un Etat donné, battant son pavillon et possédant des documents officiels.

 

 

 

  • Révision du code maritime : Les saisies des navires codifiées

Le projet de loi modifiant et complétant l’ordonnance du 23 octobre 1976 portant révision du code maritime, validé hier par le Conseil des ministres, introduit des procédures plus souples, pour le traitement des saisies conservatoires des navires survenant dans le cadre du commerce extérieur, y compris par le fait d’opérateurs établis à l’étranger, lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres, répercuté par l’APS.



Le traitement de ces dossiers au niveau des juridictions est actuellement complexe, juge-t-on, avec comme conséquence une longue immobilisation à quai. Le projet de loi, adopté hier, prévoit surtout une plus grande implication de l’autorité portuaire dans la procédure de saisie conservatoire de navires, pour préserver l’intérêt public, y compris en demandant au juge la levée de cette mesure, l’obligation pour le saisissant de constituer une caution équivalant à 10% au moins de la valeur de la créance à recouvrer, et ce dans le but de limiter les abus dans les demandes de saisie et de permettre au juge, le cas échéant, d’ordonner la mainlevée lorsque la caution offre une garantie suffisante pour le traitement du contentieux des créances. Le projet de loi oblige aussi le demandeur de la saisie-arrêt, s’il réside à l’étranger, de se domicilier auprès d’un consignataire local qui répondra en son nom, de sorte à permettre à la justice et aux autorités maritimes d’avoir un interlocuteur. La justice se chargera ensuite de désigner un gardien pour le navire saisi, aux frais de la partie contre laquelle la saisie a été demandée, de sorte à assurer la protection du navire et de sa cargaison.

 

 

  • 5 à 7 milliards de dollars en surcoûts en transport maritime

Les surcoûts générés par le transport maritime de marchandises sont énormes.



Selon Mouloud Hedir, consultant, intervenant, hier, à la rencontre-débat du Forum des chefs d’entreprises (FCE), les surcoûts du transport maritime coûtent annuellement entre 5 et 7 milliards de dollars, soit un taux de 30% des transactions relevant du commerce extérieur. Ceci, alors que la vétusté de la chaîne portuaire, loin des standards internationaux, et la complication des procédures provoquent des surcoûts de l’ordre de 2 milliards de dollars annuellement.

Quant au coût du transport des conteneurs à l’importation, celui-ci est estimé à 858 dollars en Tunisie, 1000 dollars au Maroc et 1428 dollars en Algérie, une situation qui menace, selon M. Hedir, la trésorerie des entreprises voulant acquérir les intrants et l’équipement nécessaires à la production. Quant aux entreprises désireuses de s’investir dans l’exportation, la situation ne semble pas être moins compliquée puisqu’un conteneur à l’exportation coûte 33,51 dollars pour un opérateur tunisien, 00 dollar pour le marocain et 1248 pour l’algérien, d’après les chiffres de Mouloud Hedir.

 

 

 

  • Transport maritime de marchandises : Un nouveau navire pour Nolis de Cevital

Dans le cadre de son développement, Cevital mettra en service, par le biais de sa filiale maritime Nolis, un nouveau navire, le ro-ro Amirouche (en photo à Valence 04/10 par M.H Lafuente)

ShipPhotoAmirouche_003.jpg

Une cérémonie d’officialisation aura lieu mercredi prochain à bord du navire qui sera en escale au port d’Alger, annonce un communiqué de presse de l’opérateur. Il rejoint la petite flotte de la compagnie privée qui possède déjà le céréalier Sersou et le huilier Tamgout. Nolis Spa, société maritime de transport de marchandises, appartient intégralement au groupe industriel Cevital Algérie. Elle a été créée en décembre 2000 et a acquis son premier navire de type tanker sous pavillon algérien en avril 2001. Nolis constitue le premier armement privé d’Algérie et le support logistique naturel de Cevital qui représente à court terme un potentiel de fret de plus de 2 millions de tonnes par an. Malgré son jeune âge, elle est entrée de plain-pied déjà dans le marché international de l’affrètement et de frètement. Elle travaille avec les plus grands affréteurs /fréteurs dans le domaine des huiles végétales, du sucre roux et des céréales, en attendant l’entrée imminente dans les oléagineux.

Ce renfort cadre bien avec les objectifs de l’Algérie qui vise à assurer la sécurité des approvisionnements, notamment en produits stratégiques. 95% du commerce extérieur de l’Algérie emprunte la voie maritime et l’Europe est son principal partenaire. Le trafic maritime se caractérise dans le secteur des exportations par la part dominante des hydrocarbures. Ils représentent 95% du total du trafic de 80 millions de tonnes qui transite par les trois ports pétroliers : Arzew, Skikda et Béjaïa. Les importations représentent 20 millions de tonnes. Elles concernent les vracs alimentaires, des produits industriels et des produits manufacturés. Ainsi, la voie maritime domine largement dans la réalité de nos échanges économiques internationaux.

Cevital a compris cet aspect en investissant dans ce créneau : cela lui permet de mieux maîtriser la chaîne logistique et la société pourra contribuer à réduire les coûts et accroître substantiellement le chiffre d’affaires. 'El Watan mars 2010



 

  • Création de l'Union maritime pour la Méditerranée (UMM)
Une association baptisée l'Union maritime pour la Méditerranée (UMM) vient de voir le jour à Marseille (Sud de la France), dans le but de promouvoir les échanges dans le domaine des activités portuaires entre les pays de l'UE et l'ensemble des pays du pourtour méditerranéen, a-t-on appris auprès de ses fondateurs.
Créé à l'initiative du député français, Jean Roatta, adjoint au Maire de Marseille en charge du suivi du projet présidentiel de l'Union pour la Méditerranée, en partenariat avec l'Union maritime et Fluviale, présidée par Hervé Balladur, ce projet ambitieux vise a établir des liens entre les pays de l'UE et l'ensemble des pays riverains de la Méditerranée à travers leurs différents ports.
L'objectif est de «faciliter et intensifier les échanges, à travers la formation professionnelle et l'informatisation des échanges d'informations indispensable à la fluidité et à la sécurisation des trafics», précise-t-on.
Cette nouvelle structure vise également à harmoniser la qualité des services dans l'ensemble des ports du pourtour méditerranéen.
L'UMM, dont la présidence d'honneur a été confiée à Jean Roatta, également président du Groupe d'amitié France-Maroc à l'Assemblée nationale, compte outre les membres fondateurs des membres actifs comme l'Institut méditerranéen du Transport maritime, l'Union maritime et Fluviale, l'Ecole nationale de la Marine marchande, Marseille Gyptis International, Euro-méditerranéen et le Grand port m
aritime de Marseille.
Au cours de la première assemblée générale de l'UMM, tenue jeudi, il a été décidé de mettre en oeuvre l'organisation d'une manifestation à Marseille avant la fin de l'année 2010, entre les professionnels du domaine maritime, à laquelle seront conviés les partenaires de l'UE et du bassin méditerranéen, annonce-t-on de même source.
Au cours de cette manifestation seront, entre autres, développés les thèmes des formations professionnelles aux métiers de la mer, et de la promotion d'outils informatiques performants et conformes aux réglementations douanières et sécuritaires.
Les participants devront, également, se pencher sur la question de la création d'u
n «observatoire des flux en Méditerranée».
Par MAP et LeMatin.ma - le 5 mars 2010

 

 


..............................Bonnes vacances à tous

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ferchou23 01/07/2010 17:35



bonjour l'ami,


un petit message pour vous remercier pour ce plein d'informations maritimes.