Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
elmouja- la vague

Quelques nouvelles des car-ferries

25 Janvier 2013 , Rédigé par Gildon Publié dans #Des ports et des villes

 

 Votre blog se réveille avec cette effroyable nouvelle du car-ferry" Tariq"rapporté ce vendredi 25/01/2013 par le quotidien national El Watan

 

Port d'Alicante

Un Algérien se tue en se jetant du Tassili II

 

Un homme de 36 ans de nationalité Française, Algérien d´origine,  est mort alors qu'il tentait de quitter le bateau d´Algérie ferries en se jetant .Le ferry Tassili II de l'entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (Entmv) est bloqué, depuis mardi soir, au port d'Alicante (Espagne) avec plus de 900 passagers à bord.

De notre correspondant en Espagne

L'incident s'est produit aux environ de 22h20 heures dans  la nuit de mercredi à  jeudi.  Le citoyen français d'origine algérien, était à bord du bateau d´Algérie ferries à destination d´Oran, resté bloqué  au quai du  port d´alicante durant deux jours  pour des raisons de mauvais temps.
La victime qui vit  en France, voulait se rendre en Algérie pour voire sa famille après  la mort de son père deux jours auparavant. Le jeune homme bloqué pendant deux jours,  désespéré, a perdu sa patience et a décidé de descendre du bateau. Plusieurs passagers l´ont averti du danger et lui ont  demandé de ne pas sauter, mais l'homme, a apparemment sous-estimé le saut et a subi une blessure grave à la tête quand il est tombé sur le quai et a rendu l´âme sur place.


Le corps du malheureux passager sera rapatrié à saint Denis (France), après les résultats de  l´autopsie, où il sera inhumé. Tous les frais du  rapatriement du corps seront à la charge de l´Entreprise Nationale de Transport Maritime de Voyageurs (L’ENTMV). La  Garduia  civile a ouvert une enquête sur les circonstances de sa mort.
Par ailleurs, La compagnie Entmv a, rappelons-le, indemnisé à raison de 40 euros par  personne les frais occasionnés par le retard de départ des passagers qui attendaient du 17 au 22 janvier  au port d´alicante.


Enfermés à l´intérieur du bateau durant 48 heures. tariq-a-alicante.jpg

Le  navire est arrivé mardi dernier à Alicante, après plusieurs jours de retard. Il a embarqué plus de 900  passagers le mardi soir avec l'idée de partir  vers le port d´Oran. En raison de la tempête et le vent fort, le bateau ne pouvait prendre le risque mais   les voyageurs ne pouvaient pas débarquer parce qu'ils avaient déjà passé la douane, Explique notre  source.
«Tous  Les passagers étaient furieux, en colère et inquiets,  nous étions enfermés pendant 48 heures sans recevoir aucune 'information, ni le capitaine, ni ses collaborateurs n’ont répondu de façon appropriée aux voyageurs » a déclaré un passager et d´ajouter « des femmes et des enfants  dormaient sur le sol pendant 2 jours ».
« La société leur a donné le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner, mais pendant deux jours a gardé les portes fermées pour nous les empêcher de descendre du bateau,  c´était un cauchemar, on dirait une prise d´otage », a ajouté un autre passager.
 


 


 

Port d’Oran
 510 passagers laissés à quai en raison du non respect de l’horaire...

ALGER (aps 22/01/2013)

 Quelque 510 passagers et 174 véhicules devant embarquer mardi à bord du car-ferry "Tassili II" assurant la liaison Oran-Alicante ont été laissés au port d’Oran en raison du non respect de l’horaire d’embarquement et des mauvaises conditions météorologiques, indique l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV).

 

Selon un communiqué de la compagnie, ’’toutes les dispositions nécessaires (ont été prises) dés le 21 janvier pour informer la clientèle ainsi que toutes les autorités intervenant au port d’Oran, de la nécessité de se présenter dés 6 heures du matin pour accomplir les formalités d’usage".

L’ENTMV précise qu’elle avait ’’déjà commencé à traiter les passagers et véhicules dès le 21 janvier en procédant à la remise des cartes d’embarquement pour les clients qui se sont présentés".

"Malgré cette campagne d’information et de sensibilisation, la quasi totalité des passagers s’est présentée mardi entre 7h30 et 9h30 au contrôle de l’ENTMV, de la Police aux frontières (PAF) et de la douane", ajoute la de même source.

L’ENTMV explique ainsi qu’elle a du donner l’ordre au Tassili II d’appareiller à 10 heures dans la journée de mardi à destination du port espagnol d’Alicante.

Dans son communiqué, la compagnie affirme : ’’confrontée à cette situation des plus contraignantes et indépendante de sa volonté, l’ENTMV, dans le souci de satisfaire au mieux l’attente de sa clientèle au ports d’Oran et d’Alicante, d’éviter d’autres désagréments et vicissitudes et surtout la remise en cause de toute la programmation du car-ferry, a été dans l’obligation de faire appareiller le navire "Tassili II" mardi à 10H’’.

Le "Tassili II" n’a ainsi embarqué que 105 véhicules et 380 passagers", souligne encore la compagnie.

Cette traversée, prévue initialement le 16 janvier (Oran-Alicante) et retour le 17 janvier (Alicante-Oran) ainsi que celle du 21 courant, ont été déprogrammées en raison du mauvais temps sévissant dans la partie occidentale de la méditerranée, précise la même source.

"Faute d’appareiller mardi avant 10 heures du matin, le "Tassili II" aurait été immobilisé durant trois jours (jusqu’au 25 janvier), ce qui aurait eu des incidences sur sa programmation commerciale avec tous les désagréments qui auraient été occasionnés à la clientèle, principalement en attente au port d’Alicante depuis le 17 janvier, et estimée à plus de 1.300 passagers et 310 véhicules", explique encore la compagnie.

 
 


L'Entmv va assuré une ligne vers l'Italie en 2013

L'Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs  (ENTMV) va assurer une desserte vers l'Italie en 2013, la seule à destination de ce pays, pour augmenter ses parts de marché et conforter sa présence sur  le bassin méditerranéen, a indiqué mercredi un responsable de l'entreprise.

"L'ENTMV, qui assure actuellement le transport de voyageurs vers la France et l'Espagne, lancera en 2013 une ligne vers la ville de Civitavecchia, près de Rome (Italie) pour renforcer sa présence sur le bassin méditerranéen et faire face à la concurrence les entreprises européennes", a confié à l'APS  le directeur commercial de cette entreprise, M. Ikbal Cherifi.

En prévision de l'augmentation de la demande avec l'ouverture de cette nouvelle ligne, l'entreprise va acquérir deux nouveaux navires pour le renforcement de ses capacités de transport maritime de voyageurs, a-t-il expliqué.  Un avis d'appel d'offre sera lancé prochainement pour l'achat d'un car-ferries de moins de cinq ans pour l'année 2013.

L'acquisition d'un autre navire neuf en 2015 figure également dans le plan de développement de l'entreprise qui ambitionne d'augmenter ses parts de marché de 72% à plus de 78% d'ici à 2016, a-t-il ajouté.

En octobre dernier, un accord portant sur le financement de l'acquisition de ces deux grands car-ferries a été signé par l'ENTMV et le Fonds national d'investissement (FNI). D'un montant de 33 milliards de DA, cet accord consiste à financer l'acquisition des deux navires d'une capacité de 1.800 à 2.000 passagers et de 700 à 800 véhicules  chacun.

Dans les années 1980, l'entreprise avait ouvert une première liaison vers l'Italie, reliant les villes d'Annaba et de Naples, avant de l'abandonner pour des considérations commerciales.

L'ENTMV prévoit, par ailleurs, l'ouverture de nouvelles agences commerciales à Alicante et valence en Espagne et Lille en France pour se rapprocher davantage  des ressortissants algériens, a précisé M. Cherifi. (APS et El Watan 28/11/2013)

 

 

L'ENTMV commande 2 car ferries auprès des espagnoles  d'IZAR de Séville

 

Spain continues run of MacGREGOR-equipped RoPax orders

 

Two Algerian RoPax ferries ordered from IZAR's Astillero Sevilla yard extend the long relationship between the Spanish shipbuilding group and MacGREGOR

Last summer Enterprise Nationale de Transports Maritimes de Voyageurs (ENTMV) ordered two RoPax ferries from IZAR's Seville yard. The Algerian state-owned owner will operate the new tonnage between Algiers and Marseilles with a call at Alicante, each 1,300-passenger ferry having a freight capacity of 1,350 lane-m (equivalent to 300 cars or 42 trucks). Accommodation will be provided for passengers in 132 first-class and 77 tourist-class cabins.

MacGREGOR is commissioned to supply and install the RoRo cargo access/transfer shipsets, each comprising:

  • bow door
  • bow ramp (16m long including flaps x 5.2m wide, offering a driveway of 4m)
  • foldable stern ramp (14.6m long including flaps x 8.2m wide, with a 7m driveway)
  • four internal access ramps arranged between decks 3 and 4, measuring 20.0m long including flaps x 9.3m wide
  • ten hoistable car deck panels with an overall area of close to 900m2.
  • MacGREGOR will also supply two pilot doors, two bunker doors, two main power packs and four mini power packs for the ferries, which are due for handover in the first/second quarters of 2004.

IZAR's Seville yard last year delivered the largest Spanish-flagged RoPax ferry to Trasmediterranea, the 2,305 lane-m/546-passenger Murillo featuring a MacGREGOR outfit based on a stern ramp, two tilting ramps, four flood control doors and a ramp cover. This vessel shared a hull design with four RoPax ferries delivered in 1999/2000 by the yard for UK-based Cenargo, all of which are served by MacGREGOR RoRo access systems at bow and stern underwriting drive-through handling efficiency.

Murillo joined a Trasmediterranea fleet strengthened in 2001 by the RoPax ferries Fortuny and Sorolla, respectively built by IZAR's Puerto Real yard and the Spanish independent yard HJ Barreras. Also assigned to mainland Spain-Balearic island services, both ships feature RoRo cargo access/transfer equipment outfits from MacGREGOR.

Stern access and inter-deck transfer systems for another RoRo ship sector were supplied by MacGREGOR for the car carriers Neptune Aegli and Neptune Dynamis, handed over last year by the Barreras yard to Neptune Lines of Greece for the Mediterranean vehicle exports trade. Some 1,500 lane-m of capacity for cars, trailers and other wheeled freight is arranged on seven decks (two of them hoistable), offering stowage for 1,500 cars or various permutations, such as 470 cars and 87 trailers.

 

 

 

 

 

 Béjaïa Une nouvelle gare maritime pour 2014

 Baisse de traffic passagers en 2012

 Info Soir du 20/11/2012
Algérie - Béjaïa Une nouvelle gare maritime

 Lancement - Les travaux de réalisation de cette nouvelle gare seront entamés en «janvier prochain», a indiqué le président-directeur général de l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB).

 Ce responsable a signalé que l’avis d’appel d’offres, initialement réservé aux opérateurs nationaux, a été étendu à la concurrence internationale. «Plusieurs soumissionnaires ont déjà fait parvenir leurs offres financières et techniques», a précisé, à ce propos, Djelloul Achour, qui espère réceptionner et mettre en service l’ouvrage dans un délai de 24 mois. Inscrit en 2008, le projet n’a pu être entamé plus tôt, en raison des soumissions financièrement élevées parvenues à l’entreprise et qui étaient nettement au-dessus du crédit alloué au projet, d’un montant de 2,5 milliards de dinars.
Depuis, et suite à l’aval du ministère des Transports, l’enveloppe a été «valorisée et portée à un niveau plus attractif», a indiqué M. Achour. L'équipement est considéré d’importance capitale pour le trafic passager, étant conçu pour répondre aux normes internationales avec comme objectif principal, l’optimisation de ses capacités de réception et de transit des voyageurs et des véhicules.
Il va pouvoir traiter, dans des conditions de sécurité et de confort maximales, plus de 100 000 passagers en période estivale, a-t-il précisé. Son emplacement est prévu sur le site de l’actuelle gare maritime, avec un débordement extra-portuaire, dont l’emprise va occuper un pan de l’armature urbaine de la zone sud-est de la ville.
Sa réalisation, par-delà les conditions de voyage offertes, est conçue de sorte à relancer le transport maritime de voyageurs, qui, ces dernières années, est en butte à un déclin manifeste. A la fin du mois d’octobre dernier, seuls 14 810 passagers ont transité par Béjaïa contre 23 000 à la même période de l’année 2011, soit un tassement de plus de 36 %.
Cette baisse, si elle obéit à des considérations multiples, s’explique en partie par l’obsolescence de la gare actuelle qui n’exerce aucun attrait sur les candidats au voyage, a fait observer la même source. Par ailleurs, l’entreprise Béjaïa Mediteranean Terminal (BMT), une joint-venture algéro-singapourienne, exploitant du terminal à containers du port de Béjaïa, a fêté hier son millionième container réalisé au bout de seulement sept années d’activité. Sorti des limbes en juin 2005, avec à son tableau de bord, quelque 80 000 boîtes EVP (équivalent vingt pieds), BMT a grillé toutes les prévisions pour atteindre ce chiffre symbolique, inscrit comme performance à atteindre seulement à l’échéance 2014-2015, explique son directeur marketing, Nassim Berchiche, qui n’exclut pas, désormais, d’atteindre le double de cette production à l’arrivée de cette échéance.

 

 

Quelques statistiques sur la saison 2012 ( juin et juillet)

 

  • le port d’Alger a enregistré 27.913 ressortissants algériens et étrangers accueillis par son personnel durant les deux mois de juin et juillet. 
  • Celui de Béjaia a vu 14.810 voyageurs  transités par ce port, chiffre en nette baisse par rapport aux années antérieures (23 281 en 2011)
  • La gare maritime du port de Ghazaouet a enregistré, en 2012, le passage de 43 932 passagers et 12 172 véhicules contre respectivement 40 945 et 10 580 en 2011.
  • 40.656 passagers ont débarqué au port d’Oran durant la période allant du 1er juin au 26 juillet en cours, a-t-on appris lundi des services de l’entreprise portuaire d’Oran (EPO).
  • Le nombre de passagers  ayant transité par le port de Annaba , au cours du   2ème semestre  2012 s’est élevé  à 10 492 passagers contre  9 687 durant la même période de l’exercice 2011,  soit une augmentation de 805  passagers( + 8,31 %).

    Egalement, le nombre de véhicules enregistré à l’embarquement et au débarquement a atteint  1422 véhicules contre 3 889  au cours du 2ème semestre  2011, soit une baisse de  2 467 unités soit (-63,43  %).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 27/02/2013 10:57


Appel a témoin :
Suite au décès tragique de Saïd Ait Medjeber le mercredi 23 janvier 2013 vers 22h00 à Alicante (Espagne) sur le bateau (Le Tassilli II ) en partance pour Oran (Algérie),
la famille recherche des témoins pour les aider a comprendre ce qui c'est réellement passé.
Si vous connaissez des gens qui étaient sur le bateau, merci de leurs renvoyer ce message et de nous communiquer les info par mail :
memoiredesaid@gmail.com
... Merci de faire circuler ce message aux plus grands nombres de personnes pour la mémoire de Saïd...

Omar 29/01/2013 15:25


Bonjour a tous,


Concernant le M/V::Ibn Khaldoun premier navire de l'Algerie.Qu'en est-il du M/V:Tarik (dont de la chine a l'Algerie)?Espere que les anciens se manifeste pour nous donner plus de precision sur la
flotte (1962/1975).Pour terminer je remercie l'initiateur de l'unique blog sur la marine Algerienne.

lakkad@ell.net 11/02/2017 17:20

Réponses 4 années plus tard. Par ordre d'acquisition par l'Algérie
-1er Ibn Khaldoun, château au milieu,possédait des cuves a vin, moteur de propulsion de marque Gotavergen.
- 2iè et 3iè Ville de bougie et Ville de djidjelli 2 sister ship acquisition même temps, château a l'arrière.
- 4è M/S Tariq ,c'est un don de la République populaire de chine il s'appelait SHUGIANG .Traduction: «Lumières de l'aurore». Moteur de propulsion Fiat de: 6000 CV,2 chateaux, un au milieu et un a l'arriere.
- 5 iè Ibn Sina ancien nom: Saint Maxime,château au milieu,possédait des cuves a vin, moteur de propulsion de marque Sulzer avec pistons long.