Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
elmouja- la vague

Nouvelles des cars ferries

1 Mars 2011 , Rédigé par Gildon Publié dans #Des Navires et des Hommes

Dernière minute:

Mercredi 09/03/2011

 Le bateau algérien, El-Djazair, qui devait accoster hier mardi au port de Marseille, avec à son bord 630 passagers, a été réorienté dans la soirée vers le port Toulon en raison de la grève des marins du syndicat CGT (Confédération générale des travailleurs) de la SNCM (Société nationale Corse Méditerranée), déclenchée le 31 janvier dernier. Des représentants syndicaux et responsables du port ont indiqué à l’AFP que « l’accès au port est bloqué » et que « les bateaux ne peuvent ni entrer, ni sortir du port »

www. radioalgerie.dz

 

Marseille le 7 mars 2011

Suite à un mouvement de grève d'une partie du personnel, les départs suivants sont annulés :

Marseille / Alger avec le CF Danielle CASANOVA du mardi 08 mars 2011

Alger / Marseille avec le CF Danielle CASANOVA du mercredi 09 mars 2011

www.sncm.fr

 

 

 

 

 

 

Voici quelques nouvelles du transport maritime des passagers

 

tassili II

 

 Commençant par le Tassili II qu'on a envoyé dans une expédition risqué, à savoir sauver les algériens et autres de l'enfer libyen.


 

 Plus de 600 Algériens seront rapatriés de Libye à bord du Tassili II


TASSILI-BENGHAZI.jpg

TRIPOLI- Plus de 600 ressortissants algériens seront rapatriés de Libye à bord du navire Tassili II, à la suite de la dégradation de la situation sécuritaire dans ce pays. 332 Algériens, qui vivaient à Benghazi, sont déjà à bord du navire qui est actuellement en rade dans l'attente de l'autorisation des autorités portuaires de Triploli pour accoster le port de la capitale libyenne. Le commandant du navire a tenu à démentir, dans une déclaration à l'APS, l'information selon laquelle le Tassili II est coincé à Benghazi. "Nous allons accoster le port de Tripoli et nous envisageons de rapatrier 278 autres ressortissants algériens", a-t-il dit. Le Tassili II a quitté samedi Alger à destination de Benghazi. Une délégation du ministère des Affaires étrangères, une mission médicale, des éléments de la Sûreté nationale et des journalistes effectuent ce voyage.(aps 018/03/2011) ( photo: le Tassili II à quai à Benghazi)

 

Le bateau « Le Tassili II » a quitté Benghazi avec 336 personnes à bord dont une marocaine, a-t-on annoncé à la radio nationale. selon l’envoyé spécial de la chaine III  - Djamel Senhadri , le « Tassili II » affrété depuis trois jours vogue à présent vers Tripoli qu’il atteindra dans 16 heures pour y rapatrier 900 autres algériens.


habib.jpg

 

 Tassili II n'est pas le seul à rejoindre Benghazi, beaucoup de pays ont envoyé des cars ferries au secours de leurs nationaux coincés en Libye, à l'exemple des tunisiens qui ont expédié l"El Habib" d'une capacité de 1400 voyageurs et 440 voitures à Benghazi vendredi dernier.

 

Quant aux syriens, ils ont fait appel au navire grec le géant " Minoan Lines", alors que les indiens de libye attendent impatiemment l'arrivée du car ferry " Scotia Prince" , tiens un nom qui nous est familier ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 Et pour l'actu des cars ferries algériens en 2010 on retiens:


Marseille:


Quelques statistiques sur la destination Algérie


  voyageurs voitures
2010 345 200  
2009 336 000  
2008 365 000  
2007 455 000  


 

 

Alicante et Almeria


  Les autorités espagnoles ont initié un fameux plan " Operación Paso del Estrecho" pour facilité la fluidité du trafic vers les ports fréquentés par les maghrebins durant l'été. Cette opération a permis au port d'Alicanté d'augmenté son trafic passagers de 5.5% et de 7.1 % pour celui des voitures

 

 

  Passagers voitures
Juin 1 806 438
Juillet    
Août    
Septembre    

 

 

 

Almeria-Oran.jpg

Au total  26 143 voyageurs et 6 383 voitures ont transité par le port d'Alicanté entre 15 /06 et 15/09, soit une augmentation de 5.5% par .
Le port d'Alicante détient ainsi 4.6% des nombre des passagers en partance pour le Maghreb  de tous les ports européens.

 

Bilan et statistqiues des lignes Espagne/ Algérie ( 15/07/2010 au 15/09/2010)

  nombre de rotations passagers voitures
Alicante/Alger 9   7 304 1 730
Alicante/Oran 51   39 140 9 319
Almeria/Ghazaouet 35   11 788 3 075
Almeria/Oran 26   4 505 1 017
Barcelone/Alger 18
 
 

 

 

 

Trafic annuel des ports algériens (2010)

 

  rotations passagers voitures variations/2009
Alger(2006)     397 092
   
Oran(2006)     306 575    
Bejaia (2009) 33   30 567  9 760  
Ghazaouet (2010)     35 544  8 397 - 14.66%
Skikda (2009)     24 806    
Annaba(2007)     19 145
   

 

 

 

 

 

acciona-copie-1.jpg

Acciona Trasmediterránea est jusqu'à maintenant le seul opérateur depuis Almeria avec une offre de  plus de 194 400 places passagers et 40 500 places voitures.

 

 

 

 

 

Barcelone


18 rotations avaient été programmées par Algérie ferries en 2010,mais vite suspendues pour manque de navires Cette ligne est rarement exploité  depuis la disparition de la compagnie Cnan Maghreb Lines en 2007. L'année 2004 reste faste pour cette ligne avec près de 15 000 passagers grâce surtout au navire Millenium Express de la Cnan ML.

 

  Tunis

La Société nationale de transport maritime (SNTM-CNAN) a ouvert une nouvelle ligne de transport maritime de voyageurs Alger-Tunis, qui sera inaugurée le 1er juin prochain par le car-ferry Arielle, affrété pour la circonstance. Le premier voyage vers la Tunisie est programmé pour le 2 juin prochain, selon la SNTM.
Le service des ventes de billets se fera au niveau des agences de l'Office national de l'artisanat et du tourisme (ONAT), du Touring Club Algérie et de Soleil voyages, indique la même source. Le navire Arielle, d'origine japonaise, offre la capacité de 1 050 passagers, 149 cabines passagers, 7 cabines de luxe et 500 lits.(liberté 18/01/11)

 

 

Quelques faits marquants que les voyageurs n'ont pas prés d'oublié.

 

 

Délivrance pour les 1.080 passagers de la compagnie Algérie Ferries bloqués à Marseille

El Watan 26.12.10

  Bloqués en raison de conditions météo difficiles en Méditerranée depuis jeudi et samedi dans le port de Marseille, 1.080 passagers des deux navires de la compagnie Algérie Ferries vont pouvoir rejoindre l'Algérie dimanche après-mid. 

Les intempéries qui ont durement marqué le climat du sud de la France ont fait vivre un véritable cauchemar pour les passagers Algériens des deux navires le "Tassili II" et le "Tariq".  Ces deux ferries de la compagnie  Algérie Ferries qui étaient restés bloqués à Marseille n'ont pu appareiller pour l'Algérie que dimanche à 15 H. 

 A destination de Bejaïa, le navire Tassili II, et ses quelques 300 passagers, est resté bloqué à quai à Marseille depuis jeudi, en raison des mauvaises   conditions météo en Méditerranée, rapporte l'AFP qui cite Paul de Rosen, directeur commercial de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM), agent commercial de la compagnie algérienne sur le port de la cité phocéenne.

"Les passagers ont été hébergés et nourris à bord, ils ont pu circuler et  sortir du port", affirme ce responsable qui précise que seules 20 personnes ont décidé de partir plutôt que d'attendre l'amélioration des conditions de navigation.

Le Tariq, avec 800 passagers à bord, devait appareiller samedi et a finalement, lui-aussi, été contraint de  rester à quai. "Il y avait un vent de force 10 au large de l'Algérie et des   creux de 6 mètres, la décision qui s'imposait était de ne pas prendre la mer",   a expliqué encore à l'AFP de Rozen.

"Toutes nos équipes étaient sur le pont durant le week-end. Les passagers ont été hébergés et nourris à bord", rassure encore le directeur commercial  de la SNCM selon lequel les passagers des deux ferries " ont été assez philosophes en voyant ce qui s'est passé ces derniers jours sur les routes et dans les aéroports". 

 

 

 

Oran:

 


Cinq personnes arrêtées: 400 comprimés de psychotropes saisis à bord d'un car-ferry

(Quotidien d'Oran: 02/12/2010) 

 Les éléments de la brigade des stupéfiants de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya d'Oran ont réussi à démanteler un important réseau spécialisé dans le trafic et la commercialisation de psychotropes de marque SUBUTEX, famille de l'héroïne.
Cinq personnes, dont un marin, travaillant dans un car-ferry, chargées d'approvisionner le marché local en ce type de produit, dont un comprimé se vend à 2.000 DA, ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire. Les enquêteurs ont réussi, après une fouille minutieuse, la saisie de 400 comprimés destinés à alimenter le marché oranais. Quatre autres individus ont été identifiés et arrêtés à leur tour, sachant que les mis en cause utilisaient des véhicules de location pour ne pas être repérés. Présentés au tribunal de cité Djamel, ils ont été placés sous mandat de dépôt.

 

 

39 passagers bloqués 24 heures à Marseille. Les explications de la SNCM
Letemps d'Algérie 07/07/2010
 Des passagers sont restés bloqués samedi à quai pendant plus de 24 heures à Marseille, alors qu'ils devaient embarquer pour l'Algérie sur un navire de la Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM).

Finalement, les passagers en question ont embarqué lundi sur le Tarek Ibn Ziyad, bateau de l'Entreprise nationale des transports maritimes des voyageurs (ENTMV). Pour avoir des détails sur cet incident, nous avons contacté le délégué général de la SNCM pour l'Algérie, Robert Mouly.

Dans une déclaration au Temps d'Algérie, M. Mouly a tout d'abord confirmé le fait : «Nous avons fait effectivement un restant à quai le 4 juillet à Marseille sur le départ du navire Ile de beauté vers Alger.» Ce restant à quai a concerné très exactement 39 passagers et 9 véhicules.

Interrogé sur les raisons de cet incident, notre interlocuteur explique : «La raison de ce restant à quai est liée au nombre de passagers de plus d'un an présents à bord, et qui ne peut dépasser 1668 personnes. Ce jour-là, nous avons eu un nombre d'enfants de 2 à 3 ans important, supérieur à nos estimations, ce qui nous a obligés en fin d'embarquement de nous autolimiter pour ne pas dépasser les limites légales autorisées pour ce navire.»

 

 

Et quelques faits divers aussi:

 

 

Port d’Alger : des harraga à bord du Tarek Ibn Ziad

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

(El Watan-Aps 29/10/2010)

 Les services des Douanes algériennes du Port d’Alger ont déjoué une opération d’émigration clandestine de quatre personnes interceptées à bord d’un navire avec de fausses pièces d’identité, a-t-on appris mercredi auprès de la direction générale des Douanes (DGD).

L’intervention des services des Douanes remonte à dimanche dernier, quand un agent des Douanes de la brigade maritime de faction au niveau du car-ferry Tarek Ibn Ziad en partance pour Marseille a intercepté deux marins, non reconnus comme membres de l’équipage, a indiqué le chargé de la communication de la DGD, Yacine Tanem. Après les avoir interpellés, les deux faux marins ont pris la fuite à l’intérieur du navire, mais ils ont été appréhendés suite à une fouille générale, menée conjointement par les éléments de la brigade maritime et les membres de l’équipage de service, a ajouté le même responsable. Les deux personnes arrêtées ont dénoncé le cabinier du navire comme étant l’instigateur de leur montée à bord.

La fouille de sa cabine par les éléments de la brigade maritime a permis de découvrir quatre autres faux fascicules de navigation. Par ailleurs, deux autres clandestins ont été appréhendés dans une autre cabine du même navire suite à une deuxième fouille générale du navire après les déclarations des deux premiers. L’enquête a aussi révélé que les quatre harraga s’étaient embarqués à bord du navire avec de faux fascicules de navigation maritime. Ils ont été transférés par les services de police d’Alger pour les besoins de l’enquête et la poursuite de la procédure judiciaire à leur encontre, précise la même source. La fouille du véhicule du cabinier, opérée par les services de police, a permis de découvrir également une somme de 20 200 euros dissimulée dans la boîte à gants du véhicule.

 

 

Port d'Oran


84,5 kg de kif saisis au port d’Oran : 20 ans de réclusion pour un narcotrafiquant

El Watan le 02/01/2010

 Un accusé, M.M. âgé de 34 ans, a été condamné, jeudi, à une peine de 20 ans de réclusion pour trafic de drogue.

Le représentant du ministère public a requis la réclusion criminelle à perpétuité. Le mis en cause a été interpellé au port d’Oran, le 22 décembre 2008. Une quantité de 84,5 kg de résine de cannabis a été découverte dans les parois de son véhicule. L’accusé, un binational établi en France, s’apprêtait à pendre un car-ferry en partance pour la ville espagnole d’Alicante. Lors de son interrogatoire, il a affirmé qu’un certain «Mustapha» à Oran lui aurait proposé de transférer frauduleusement vers l’Espagne une considérable somme d’argent en devises, en contrepartie de 30 000 euros. Il a réitéré à la barre ses déclarations en affirmant qu’«il ignorait que sa voiture était bourré de kif». Cependant, il n’a pas pu expliquer au juge ses fréquents déplacements vers la ville de Tlemcen et les localités de la bande frontalière algéro-marocaine. Selon l’arrêt de renvoi, l’accusé a été déjà inculpé par la justice française entre 1995 et 2005 pour des braquages à main armée.

 

Toujours au port d'Oran


El Watan 02/05/10

 

Les services douaniers, opérant au niveau du port d’Oran, ont procédé, vendredi soir, à la saisie de 715 téléphones portables qui étaient en possession de deux ressortissants algériens en provenance du port espagnol d’Alicante, apprend-on de source confirmée.

  La première saisie a concerné un passager qui était en possession de 532 téléphones mobiles qu’il dissimulait soigneusement dans un cabas. La deuxième affaire impliquant une autre personne a trait à une quantité de 183 portables qu’il tentait de faire passer illégalement. Cette opération entre dans le cadre du dispositif répressif du code des douanes régissant l’importation frauduleuse. La valeur marchande de la marchandise saisie non déclarée est de l’ordre de quatre millions de dinars, ajoute-t-on de même source.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article