Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
elmouja- la vague

Nouvelles d'octobre

28 Octobre 2011 , Rédigé par Gildon Publié dans #news


 Dans cette désolation quasi quotidienne qui règne en Algérie, grèves à la pelle, émeutes quartier par quartier, attentats et enlèvements terroristes, une économie subsidiée par l'unique rente pétrolière, la seule bonne nouvelle pour un marin algérien est de se retrouver un bord de n'importe quel rafiot.

 

 

 

Assurant la liaison Oran-Marseille: Le Tassili 2 rebrousse chemin à cause d'une avarie

(Par K. Assia dans le Quotidien d'Oran 31/10/2011)

  Quelque 436 voyageurs et 204 véhicules du bateau Tassili 2 à destination de Marseille ont été débarqués hier au port d'Oran après une traversée d'une heure dans les eaux territoriales algériennes. Le bateau battant pavillon algérien a rebroussé chemin après une avarie survenue lors de son accostage au quai dans l'enceinte portuaire. Le Tassili 2 aurait probablement percuté une partie du quai, ce qui serait à l'origine de cette avarie. Mais ce n'est que lors de la traversée que l'équipage a découvert une avarie au niveau de l'hélice. La commission des gardes-côtes aussitôt avisée a recommandé au navire de rebrousser chemin, de façon à prévenir tout incident pouvant survenir par la suite.

Mais sur place, les passagers devant rallier la cité phocéenne ont refusé de descendre et ont préféré passer la nuit à bord du bateau. Dépêchés sur les lieux, les responsables portuaires, dont le premier représentant de l'Entreprise nationale du transport maritime des voyageurs (ENTMV), ont décidé d'annuler cette traversée et d'immobiliser le navire afin de procéder aux réparations, une opération qui nécessitera plusieurs jours.


D'autre part, face à cet incident et aux désagréments engendrés, la direction de l'ENTMV a opté pour le dédommagement des voyageurs, a-t-on appris hier. Deux possibilités ont été offertes aux passagers pour regagner la ville de Marseille. Ceux-ci pourront embarquer à partir d'aujourd'hui à bord du Tarik Ibn Zyad au port d'Alger, soit embarquer le 11 novembre prochain. L'ENTMV a même dû revoir son planning pour permettre aux voyageurs d'embarquer le 22 novembre prochain. L'entreprise a dû également prendre en charge les frais de voyage des passagers jusqu'à la capitale Alger.

Devant ces possibilités, nombreux sont ceux qui ont opté pour la première formule. L'équipe chargée de piloter cette opération auprès de l'ENTMV a été mobilisée hier pour prendre en charge l'ensemble des formalités pour les passagers ayant préféré embarquer aujourd'hui à partir d'Alger. Quelques-uns ont opté pour le 11 novembre, alors que d‘autres ont refusé de partir sur Alger et ont préféré rester sur place.

 

 



  Accostage au port d’Oran du navire russe "Victor Leonov"

 

(APS) lundi 24 octobre 2011 14 : 40
ORAN - Le navire hydrographique et de collecte de renseignements russe "Victor Leonov" a accosté lundi au port d’Oran pour une escale technique s’étalant jusqu’à jeudi.

 

 

 

 

 

 

 

Livraison de deux remorqueurs pour l'Algérie
 


12/10/2011 (www.piriou.com)

Les CHANTIERS PIRIOU, la branche construction navale de PIRIOU à Concarneau (29), ont livré deux remorqueurs, suite à la commande du GICEP (Groupement d’Intérêt Commun des Entreprises Portuaires) en avril 2010, de quatre remorqueurs d’exploitation portuaire de 72 tonnes pour l’Algérie.  

Les deux premières unités, d’une longueur de 32 mètres et 72 tonnes de traction sont livrées cet automne et cette livraison s'est effectuée dans le délai de livraison prévu contractuellement. Ils sont destinés aux entreprises publiques portuaires d’Arzew (1) et de Skikda (1).  

Pendant les essais, il s’est avéré que les performances contractuelles ont été non seulement atteintes mais dépassées.  

La prestation comprend également un volet formation des équipages à la conduite des navires. Les deux autres, destinés aux ports d’Alger et d’Arzew sont en cours de construction et suivront au printemps 2012.  

 

  ( photo: le remorqueur "El Djadid" d'Arzew


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Longueur HT : 32m

Largeur : 11m

Tirant d'eau ; 5,2 m

Jauge brute : 398,12TX

Jauge nette : 140,48TX

Classification: I÷ULL-Mach tug unistricted navigation FIFI I AUT-UMS

Moteur + puissance : MAK 8 M 25 C 2X2200KW

G.E : 2 GE 125 KW Deutz type BF 6M 1013MC

Groupe port : 1GE 77 KW

Propulsion : 2(Azimutal type schottel SRP 1515 FP)

Vitesse : 13 nœuds

Tractation :72 tonnes

 

 

Skikda : Un porte-conteneurs turc secouru par les gardes-côtes

le 09.10.11 (dans  El Watan)


 Le porte-conteneurs turc Esra-A.

  © El Watan. Le porte-conteneurs turc Esra-A.

Une importante avarie de machine s’est déclarée, dans la nuit de vendredi à samedi, à bord du Esra-A, un navire battant pavillon turc, au large d’une mer démontée à 2,8 miles nautiques (4,5 km) au nord du cap de Fer (Skikda), apprend-on de sources portuaires.

 

En provenance de Sousse (Tunisie), il a déchargé 57 containers au port de Annaba et a appareillé jeudi vers le port d’Alger. En alerte maximale depuis l’émission par l’ONM d’un BMS de 24h à travers 17 wilayas de l’est du pays, les gardes-côtes de la façade maritime est de Annaba ont déployé de gros moyens pour porter  secours de ce porte-conteneurs et son équipage de 18 matelots. Le «mayday» a été lancé vers 23h par le consignataire du navire qui avait été alerté par le commandant du navire, évitant ainsi une navigation en mer Méditerranée très agitée.

Les machines à l’arrêt, l’équipage a été obligé de mettre le navire en rade en attendant l’arrivée des secours. Après avoir été localisé à l’aide du système Cospas-Sarsat – un programme qui fournit de manière diligente des alertes de détresse et des données de localisation précises et fiables pour la recherche et le sauvetage –, l’intervention des secouristes de la station maritime principale est de Annaba a été immédiate. La mission a été menée avec succès, estiment nos sources, qui déplorent néanmoins d’importantes pannes au niveau de la salle des machines.

En effet, il a fallu plus de 5 heures d’intervention pour les deux remorqueurs – Mazafran 6 et Righa 1– pour conduire ce navire de 147 mètres. Actuellement, le Esra-A est en panne. Sinistré, il est à quai au port de Skikda pour les besoins de la maintenance de ses machines avant de reprendre sa destination vers le port d’Alger où il devait décharger une centaine de conteneurs.                  

 

 

 

L’ERENAV livre ses premières plates-formes flottantes pour les navires de gros tonnage

 

ALGER -(APS 29/09/2011.

L’Entreprise nationale de réparation navale (ERENAV), qui se lance pour la première fois dans la construction navale, a mis à l’eau jeudi au port d’Alger deux plates-formes flottantes, servant d’écarteurs pour l’accostage de navires à fort tirant d’eau ou de gros tonnage.

La mise à l’eau de ces équipements, dits "pontons plats", d’une longueur de 28 mètres et d’une largeur de 13,4 mètres, dont le coût est de 120 millions de DA, s’est déroulée au chantier naval de l’entreprise, au port d’Alger.

Les deux pontons, baptisés "Arzew 1" et Arzew 2" ont été construits par L’ERENAV pour le compte du complexe d’ammoniac et d’urée de la société ’’Sorfert Algérie’’, après avoir remporté un appel d’offre national et international lancé en 2010, a indiqué à l’APS le directeur commercial de l’entreprise, Ali Sali.

’’Sorfert Algérie’’, implantée à Arzew, est détenue à hauteur de 51% par le groupe Sonatrach et 49% par le groupe égyptien Orascom, a précisé Mohamed Addi, représentant de l’entreprise, se félicitant de la réalisation de ce projet dans les délais impartis par l’appel d’offres.

Les deux pontons, parfois appelés quais flottants, sont destinés à être amarrés au quai et servir d’écarteurs afin de permettre l’accostage de navires à fort tirant d’eau, prévus pour le chargement des produits pétrochimiques du complexe de la ’’société Sorfert’’ à Arzew.

L’ERENAV avait soumissionnée pour ce projet, réalisé par une main d’œuvre algérienne, au même titre que cinq autres chantiers navals algériens et étrangers, a précisé M. Sali.

années dans les études maritimes et portuaires de 200 millions de DA algériens ou équivalents en devises. Dans le cas d'un groupement, le ministère exige que le mandataire désigné doive impérativement satisfaire à ces critères sous peine de rejet de son offre.

Le ministre des Transports, M. Amar Tou avait annoncé en mai dernier que son secteur avait engagé  "une réflexion pour la réalisation d'un nouveau port en vue d'alléger la pression sur les ports de Bejaia (est) et Ténès (ouest)". Cette nouvelle structure sera réalisée entre Bejaia et Ténès, avait-il indiqué.

 

Transport maritime de marchandises : Baisse de près de 2% du trafic en huit mois

( El Moudjahid 09/10/2011)

 Le volume des marchandises ayant transité par les ports commerciaux algériens a atteint 84,7 millions de tonnes (MT) durant les huit premiers mois de 2011, contre 86,3 MT durant la même période de 2010, en baisse de 1,94%


Le volume des marchandises ayant transité par les ports  commerciaux algériens a atteint 84,7 millions de tonnes (MT) durant les huit  premiers mois de 2011, contre 86,3 MT durant la même période de 2010, en baisse  de 1,94%, indique un bilan de la Société de gestion des participations des ports  (SGP-Sogeports). Les marchandises importées se sont établies à 29,3 MT durant les huit  premiers mois de l'année en cours, contre 27,2 MT durant la même période de  l'année précédente, soit une hausse de 7,60%, selon ce rapport. Les marchandises exportées s'inscrivaient, quant à elles, en baisse  de 6,35% à 55,3 MT du 1er janvier à fin août 2011 contre 59,08 MT durant la  même période de l'année 2010, précise la même source. Le trafic de conteneurs a augmenté de 19,21% à 755.026 unités de  janvier à fin août 2011 contre 633.361 conteneurs durant la même période de  l'année 2010. Les dix ports commerciaux de l'Algérie ont enregistré une progression  du trafic de céréales de 13,50% à 8,1 MT durant les huit premiers mois de l'année  2011 contre 7,1 MT à la même période de l'année 2010. Quant au trafic des hydrocarbures, il a atteint 58,7 MT de janvier à  fin août 2011 contre 61,2 MT durant les huit premiers mois de l'année précédente, en retrait de 4,02 %.         
Le trafic de marchandises en vrac liquides, selon le bilan de Sogeports, s'est réduit de 3,86% pour s'établir à 60,5 MT contre 62,9 MT durant les deux  périodes de référence. Le volume des marchandises en vrac solides a pour sa part enregistré  une hausse de 4,43 % de janvier à fin août 2011 atteignant 12,7 MT contre  12,2 MT durant les premiers mois de l'année précédente. Les dix ports commerciaux gérés par la SGP-Sogeports sont ceux d'Alger,  Annaba, Arzew (Oran), Béjaïa, Djendjen (Jijel), Ghazaouet (Tlemcen), Mostaganem,  Oran, Skikda et Ténès (Chlef).

 

 

Appel d’offres pour l’étude d’un nouveau site portuaire entre Alger et Ténès

ALGER (APS 27/09/2011) - Le projet de réalisation d’un nouveau port commercial dans la région centre, entre Alger et Ténès, semble avoir démarré avec le lancement mardi d’un appel d’offres national et international pour la recherche d’un site portuaire.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article