Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
elmouja- la vague

Nouvelles mer- terre

11 Août 2009 , Rédigé par Gildon Publié dans #Au delà des mers


 Bonjour à tous, plaisir de vous retrouver sur ce blog  amis marins d'hier et d'aujourd'hui j'espère que vous avez passé d'agréables vacances.
Votre blog sera aussi de retour avec des nouvelles rubriques et un bulletin d'infos par semaine.
Vous avez certainement remarqué une rubrique ( vous étiez à bord ) avec une photo d' un navire DZ (par semaine), il reste qu'à lui coller une anecdote.....la votre bien sûr.
Une autre rubrique s'interessera specialement à la Cnan ou de moins ce qu'il en reste.



Pour ce retour quelques nouvelles d'ici et d'ailleurs




 Nous le savons tous, voyager  sur un navire  est toujours un plaisir, mais pour nos immigrés ça vire souvent au cauchemar.

Beaucoup d'entre pour une économie qui ne dépasse guerre 100 à 200 € vont jusqu'à Alicante pour embarquer vers l'Algérie et surtout Oran ,le vendredi 17/07/2009 un cauchemar les attendait sur El Djazair II.


  • Le car-ferry Al Djazaïr II reprend le large

               Le car-ferry Al Djazaïr II de l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (Entmv), bloqué depuis vendredi dernier au port espagnol d’Alicante à cause d’une avarie, reprendra son programme commercial demain à 12h, a annoncé hier la compagnie. Les passagers du navire devaient être, quant à eux, transportés, dès hier par un autre car-ferry de la compagnie. Évoquant par ailleurs «des débordements» provoqués au port d’Alicante durant les journées des10 au 13 juillet, la compagnie note que ceux-ci «ont été causés par des groupes de voyageurs provenant en majorité de France et habituellement transportés par un armateur espagnol n’activant plus sur la ligne d’Alicante», précisant que la «majeure partie de ces voyageurs, restés en attente, se sont présentés au port d’Alicante sans billets de réservation ou avec une modification de leurs dates de départ».
Le navire Al Djazaïr II a été bloqué au port d’Alicante suite à «une avarie occasionnée à sa coque par de fortes rafales de vent imprévisibles lors de sa manoeuvre d’accostage, vendredi 17 juillet à 21h», rappelle enfin l’Entmv.( dans l'Expression du 20/07/09)


Quelques mois avant l'autre car ferry le Tariq a subit une panne technique à Marseille, juste après sa sortie du chantier San Giorgio (Italie).


  • Marseille:  Panne technique du navire Tariq Ibn Ziyad.


Une panne technique est survenue mercredi dernier sur le car-ferry Tariq Ibn Ziyad devant relier Marseille à Alger avec à son bord près de 500 passagers. Cet incident, survenu au niveau du moteur tribord, s’est produit une heure après que le navire eut quitté le port de Marseille. Pour des raisons de sécurité, il a été décidé de ramener le navire au port de Marseille et de faire embarquer, jeudi, ses passagers sur le navire Méditerranée de la Société française de transport maritime de voyageurs (Sntm). Quant aux voyageurs, ils ont été acheminés hier par le navire Méditerranée et indemnisés à raison de 2000 DA par personne pour les frais occasionnés par le retard de départ, souligne l’Entmv qui précise qu’une cellule de crise a été mise en place pour prendre en charge les passagers. Le car-ferry algérien devra reprendre ses traversées aujourd’hui après les travaux de réparation sur son moteur.( par R.N dans l'Expression du 30/05/2008)

  Et dire que la Tariq venait juste de sortir du chantier Erenav de Bejaia.

 Tel père tel fils, Les navires de l'Entmv malgré des réparations au quotidien semblent se diriger tout droit vers Alang



  • Egypte-mer rouge. Ibn Batouta ne répond plus


  L'ex cargo de la cnan a coulé le 09 /03/2009 lors d'une collision en mer rouge à son bord 26 membres d'équipage de différentes nationalités, indienne, pakistanaise, irakienne et soudanaise ( dont le commandant)
.
Position de l'épave26.59 N et 34.30 E.
 Ibn Batouta a été vendu en 2006 aux Irakiens de Al Hakam Shipping qui avait déjà acheté le roulier de la Caltram le Tajura ( devenu depuis Sandy III), il bâtit pavillon  du Chypre.

Al Hakam For Marine Services.
Briha near Al Zuhoor Kinder Garden .Basra. Iraq.Tél: + 7 90 333 9 555

(photo mycyclone)

 Naufrage d'un cargo en mer Rouge: 17 disparus

Un cargo battant pavillon chypriote a sombré par mauvais temps en mer Rouge: 17 membres d'équipage sont portés disparus alors que neuf autres ont été secourus au large de l'Egypte.

L'"Ibn Battuta" a envoyé un message de détresse tôt lundi alors qu'il se dirigeait vers le port de Safaga en mer Rouge, selon l'agence officielle égyptienne MENA.

Le navire avait passé le canal de Suez et était en route pour les Emirats arabes unis avec une cargaison de 5.900 tonnes de silice destinée à la fabrication du verre.

Selon MENA, un autre navire, le "Sultan" se trouvait dans la zone au moment du naufrage et a pu porter secours à six membres d'équipage, cinq Somaliens et un Irakien. Un hélicoptère égyptien a récupéré trois autres marins. A

A rappeler qu'en 2005 ce même navire a subit l'assaut des pirates somaliens alors qu'il se trouvait au large de Mogadisho, la capture du navire a duré du 29/05/2005 au 03/10/2005, rien n'a été dit  sur les conditions de libération de l'équipage ( rançon ou pas )


Les faux policiers étaient de vrais pirates

Un navire finlandais a été abordé par un groupe d’hommes et son équipage russe pris en otage pendant plusieurs heures alors qu’il naviguait dans les eaux suédoises au large de l’île d’Öland.


AFP | 30.07.2009 | 20:27

"Dans la nuit de jeudi à vendredi (dernier), vers 3 h du matin, le navire a été abordé par un groupe de huit à dix hommes masqués qui, une fois à bord, ont expliqué en anglais être des policiers à la recherche de drogue", a indiqué Ingemar Isaksson, enquêteur de la police criminelle suédoise.

"Ils ont ensuite attaché l’équipage avant de passer le navire au peigne fin", a-t-il précisé, en ajoutant que les mystérieux preneurs d’otages étaient repartis une dizaine d’heures plus tard, après avoir libéré l’équipage et sans avoir rien pris.

Les ravisseurs présumés demeurent introuvables et la police n’a "aucune idée de l’endroit où ils ont bien pu se volatiliser", a expliqué Ingemar Isaksson.
L’équipage, 15 hommes de nationalité russe, est sorti indemne de la prise d’otages, hormis "un homme qui a perdu deux dents et quelques autres qui avaient des hématomes", a-t-il poursuivi.

Après l’acte de piratage, l’équipage "a averti l’armateur finlandais du navire", lequel n’a informé la police finlandaise qu’"au début de cette semaine", a-t-il ajouté.
Le navire, l’Artic Sea, qui transportait du bois, avait quitté la Finlande et se dirigeait vers l’Algérie lorsqu’il a été abordé dans les eaux suédoises.

L’Arctic Sea, qui est armé par le finlandais Sol Chart, mais bat pavillon maltais, a poursuivi sa route et se trouve actuellement au large du Golfe de Gascogne, selon la police suédoise.


 

MOSC0U, 10 août - RIA Novosti. Le commandement des forces navales russes n'exclue pas que des bâtiments de guerre de la Flotte de la mer Noire puissent être associés à la recherche du cargo Arctic Sea battant pavillon maltais et de son équipage russe disparus dans l'Atlantique, a confié lundi à RIA Novosti une source au sein de l'état-major principal de la Marine russe.

Le 22 juillet, le cargo transportant du bois a quitté le port finlandais de Jakobstad (Pietarsaari) pour mettre le cap sur l'Algérie. Le 24 juillet, le navire a été arraisonné au large des côtes suédoises par un groupe d'inconnus qui se faisaient passer pour des policiers. Après avoir ligoté les 15 membres d'équipage, les assaillants ont perquisitionné le cargo pendant 12 heures avant de repartir sans rien emporter. L'Arctic Sea a repris la route. Cependant, le 28 juillet, la liaison avec le cargo a été interrompue alors qu'il se trouvait à proximité du littoral atlantique du Portugal.

"Quatre bâtiments de guerre rattachés à la Flotte russe de la mer Noire font actuellement route dans la région de Gibraltar. Dans quelques jours ils passeront au large des côtes portugaises. Il n'est pas exclu qu'ils reçoivent l'ordre d'explorer la région où le dernier échange de messages avec l'Arctic Sea a eu lieu", a affirmé l'interlocuteur de l'agence.

Construit en 1991, le cargo a une portée en lourd de 4.707 tonnes. Il est exploité par la compagnie Solchart Arkhangelsk Ltd.


Enfin à Arzew on officialise la nouvelle direction de Hyproc Shipping

Le Président Directeur Général Mr Mostefa MOHAMMEDI a procédé le 29 juillet dernier à l’installation des cinq nouveaux directeurs à la tête de structures pivotales prévues dans la nouvelle organisation de Hyproc SC.
Dans une brève allocution, le premier responsable de la Compagnie a attiré l’attention de l’assistance, sur l’importance de cet évènement car il est porteur d’une nouvelle synergie qui hissera Hyproc SC aux standards internationaux. Il ajouta que la nouvelle organisation sera renforcée par d’autres nominations dans le cadre de la bourse de l’emploi. Enfin, tout en souhaitant une bonne réussite aux nouveaux responsables, il les exhortera d’être à la hauteur des missions laborieuses qui les attendent.
Les candidats nommés sont messieurs :
- Ahmed BENALI, Directeur de « Marine Support ».
- Hocine BOUDIA, Directeur de « Marine Operations ».
- Bouchakour BOUTIRA, Directeur de « Ship Management ».
- Abdelhak MENASRIA, Directeur de « Information Technology ».
- Abdelhamid RAHLA, Directeur de « Risks & Compliance ».
Il est à noter que ces nominations sont le résultat d’une commission ad-hoc qui a eu à examiner 37 candidatures dans le cadre de la bourse de l’emploi.
De par leur expérience, les nouveaux responsables auront d’une part à insuffler une véritable dynamique dans leurs structures respectives, et d’autre part à instaurer un environnement de management compétitif ( in Hyproc News N° 15- juillet 2009)

Photo prise le 29/07/2009 lors de la cérémonie d’installation.De G à D : Messieurs Ahmed BENALI, Bouchakour BOUTIRA, Mostefa MOHAMMEDI, Hocine BOUDIA, Abdelhak MENASRIA, Abdelhamid RAHLA.



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le marin 22/05/2010 22:41



monsieur le directeur technique  ,ecrire avant ou apres,ça n'a pas d'importance,


alors il faut conjugué le verbe MANGER,a la premier personne  du singulier


je mange et je mange pour ttes le temps,nous on'a quitter la cnan et l'algerie aussi et pour tts le temps,alors le champs libre pour vous et vous pouvez manger pour
tts,mon salut a tts les marins de la cnan bon courage et a bientot



SALI ALI 20/05/2010 16:07



Bonjour


je me permet de réagir au sujet de la panne du C/F Tariq Ibn Ziyad pour laquelle vous écrivez: Quelques mois avant l'autre car ferry le Tariq a subit une panne technique à Marseille, juste après sa sortie du chantier Erenav de Béjaia
!!!


je voudrais seulement apporter quelques précisions:


aprés son arrêt technique a Bejaia, le Tariq a complété les travaux au niveau du chantier naval San Giorgio (Italie), donc c'est "juste aprés sa sortie du chantier naval de San Giorgio" qu'il
fallait écrire, en plus la panne concernait le moteur de propulsion qui n'a pas été visité à Bejaia.


vos propos sous entendent que la panne était due aux travaux effectués par l'ERENAV, ce qui est completement faux. vous pouvez vous renseigner pour confirmer ce que j'avance, mais aprés
confirmation merci de corriger.


Meilleures salutations


A. SALI


Directeur Central Technico-commercial de l'ERENAV



chabab 16/03/2010 18:24


Le probléeme n'est pas x ou y qui soit sur la photo. Qu'est ce qu'on veut faire de hyproc?
La cnaniser et la faire disparaitre sinon patauger dans une mare de probèmes ingérables, une mare au canards.
Les canards co-existent avec les vautours et la seule critique que je trouve est corporatiste, sectaire et stérile. Toutes les volontés qui ont existé et les conjonctures qui se sont présentées
pour redresser les choses et capitaliser l'expérience et le vécu a été à chaque fois vendangé pour se mettre dans le giron du système et des éternels profiteurs.
Les mêmes qui se plaignent tirent la zaoura vers eux et sacrifient les voeux qui restent pieux pour toujours. On nivelle par le bas et on s'occupe de se remplir la panze même si la vache bientot
appartiendra àd'autres et il ne restera plus de flotte ni sur quoi mentir ni de quoi tirer du lait et des steacks. Antropophages? peut être.
Les navires sont en fin de cycle et les nouveaux n'appartiennent pas à hyproc qui n'est actionnaire qu'a 25 pour cent. tout le monde va être dehors et ce ne sera ni les quelques GPLiers ou
bitumiers qui renfloueront les caisses. Le marché est pris par les japonais gratis le savoir faire s'effrite, l'esprit d'entreprise banni et exilé ou etouffé, le label donné gratis.
Il restera à gérer les graphes qui piquent le nez. si vous êtes marins vous n'avez pas encore senti la gîte, vous ne ressentez pas le tangage, les lignes de charge sont immergées. Il restera à
battre le retrait mais il y'a encore des marins professionnels ou des gestionnaires conscencieux et entrepreneurs. Pauvre hyproc de ghomri, de zenasni de kandouci
etc.....      


seremettreencause 19/10/2009 20:43


Il n'y a pas comme une tache dans cette photo, comme si quelque chose (quelq'un) ne devait pas etre là, mais s'il est là s'il qu'il y a d'autres dans la photo qu'il on poussé, c'est normal mêmes
eux ne devraient pas être là, la racaille ramène la racaille.