Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
elmouja- la vague

Des navires et des hommes- du Blanc à d'autres couleurs

12 Décembre 2008 , Rédigé par Gildon Publié dans #Des Navires et des Hommes




 L'une des grandes caractéristiques qu'avait la Sntm-Cnan était bien  la diversité  des ses navires, si le transports des voyageurs et  des hydrocarbures ont été cédé depuis le début des années 80 respectivement à l'Entmv-Algérie  Ferries et à la Sntm-Hyproc Shipping, la Cnan possédait une multitude de navires dont bien sûr ce qu'on appelaient les blancs.
 Dans le jargon des marins de la Cnan, les blancs veut dire tout simplement les navires rouliers " Ro Ro" en couleurs blanches qui sillonnaient toutes la Méditerranée avec de temps à autres quelques pics vers le nord et l'atlantique , autres distinctions pour ces navires ils portaient   en majorité le nom d'une ville algérienne qui comment par la lettre T.
On peut cité:

Touggourt

N° IMO: 7533161 Call Sign: Inauguré le 12 11 1976 par les Chantiers Niagata Eng. au Japon et réceptionné par la Cnan en juin 1977.
Tonnages: GRT/ NRT/DWT: 3429/1133/ 3416 t
Dimensions: LH/ l/ Te 123.5/  18.5/ 6.60 m.
Machines: 2 c- diesel - Pielstick, 11180 kw.
Vendu le 27/05/ 2005 à des Emiratis pour prendre le nom de Al Salmy 2, pavillon des Comores, alors  que son sister ship le Timimoun a pris le nom de Al Salmy 1 chez le même armateur; Salame Al Makrani Cargo Co.


Salem Al Makrani Cargo Co. Dubai-United Arab Emirates
Phone (Phone): 00971 4 3455881
Fax (Fax)  : 00971 4 3455882


(crédit photos de Reinier Meuleman)




On peut cité  aussi les autres rouliers de la Cnan comme les navires jumeaux Tablat, Tebessa, Teleghma et  Tlemcen  qui sont tous de construction des Chantiers Towa Shimonoeseki au Japon
Dimensions:131.02 /18.52 /6.21 m.
Tonnages TJB/NRT/TPL: 3598 / 1213/ 3516 t
Machines: 2 C- Diesel- Pielstick. 8952 kx
que sont-ils devenus
 le Tablat a été cédé à des libanais  en 2007 pour prendre le nom de Jaikur I, ensuite celui de Wardeh,
son propriétaire est: KHALIFE SHIPPING LINES
 raid soloh st. - farah 1 bldg. Saida-Liban
  tel.: 961 07 753256 - 961 07 753257, fax: 961 07 753258

le tablat agonisant (photo:ballitus)


 Le Tlemcen, une fois aux mains des ses nouveaux propriétaires "égypto-libanais-emiratis" a pris le nom de Yathrib , en avril 2008  un site web le propose en vente aux encheres pourr 4.5 millions $, avis aux amateurs.
link


Le Tebessa et le Teleghma gardent encore le pavillon algérien  sous les couleurs de Cnanmed.



Ailleurs dans le monde

Tlemcen était aussi le nom  d'un cargo de la compagnie française " les Cargos algériens" construit à Dunkerque en 1912 au depart sous le nom d'Edouard Shaki pour la compagnie Soc les Affreteurs Reunis (Stern), Rouen avant de prendre en 1928 le nom de celui de Tlemcen jusqu'en1943.Saisi par les Allemands le 18 décembre 1942, suite aux accords Laval/kaufmann et cédé aux Italiens en 1943 et renommé "Partinico".
Coulé après un bombardement aérien des allies le 11/05/1943 à Catane. Italie
C'était un cargo de 4424 t et 110 m de long.


 Le Touggourt était aussi  le nom d'un cargo  construit en juillet 1950 à Port de Bouc pour la compagnie de navigation Mixte, d'une capacité de 2 2060 t et d'une longueur de 91.4 m. Après l'indépendance il prend en 1969 le nom de Valdor pour la compagnie C Audibert.
En 1972 il devnt Don Angelina pour l'armateur Sulpicio Lines.
Démonté aux Philippines  en 1987,après une vie de 37 ans, un record !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

nbabil 08/03/2016 23:45

salut sa fait plaisir de rencontrer les anciens de la cnan j"était maître graisseur sur les RO/RO c'est une arnaque japonaise mais je regrette leurs liquidation quand on voit que l’Algérie paye plus de 4 milliards de
dollars pour le fret c'et mal heureux

le MARin 29/12/2008 23:15

salut tout le monde,une penssée pour l'equipages du M/V BéCHAR,voila exactement
1506 jours passer,sous les fonds renfermant ces secrets avec lui,on esperons un jour avoir la VRAI VéRITé sur le nauffrage,du beau béchar là ou j'ai passer PLUS DE 8 MOIS a son bord en 88
(( il suporter les tempetes des oceans l'indien & l'atlantic / je pense qu'il est comme nous c le seul navire qu'il n'a pas accépter la vent il a préferer de finir ces jours DANS LA RADE D'ALGER aulieu d'etre vendu chapeau LE Bechar bon courage a tt les marins et encord merci MR GILDON

naaziz 26/12/2008 20:03

le touggourt:navire roro de la cnan;j'etais présent lors de sa vente ,il était abondonné au port de skikda quai no:11 pendant plus de 3 années,javier 2001-decembre2004(imaginer un quai hors service pendant 3 ans);ce navire pour qui on a depensé des millions de dollars pour qu'il assure sa ligne algerie- france,(on aurait put acheté 2 ou 3 bateaux avec l'argent de son expliotation,mais bien sur cet argent prenait des chemins bien obscures),donc se bateau a été acheté par chiekh salem de dubai;avec un equipage indien de 10 personnes il a réussi a le faire demmarré et a le faire navigué jusqu'a dubai,j'était temoin de toute l'operation,le bateau a été vendu pour quelque centaines de milliers de dollars,l'acheteur l'aurait abondonné s'il n'aurait pas pu le faire demmarré,c'est ce qui m'a été confirmé,au finalcheikh salem a fait un bon paris puisqu'il a eu un navire(au faite 2 navires avec le timmimoun) pour préceque rien,mais je ne crois pas que les gars de la cnan lui ont fait un cadeau ,il ya surement anguille sous roche.ps:j'aimerai bien gildon avoir des nouvelles des navires transporteurs de colis lourds le: tindouf et le gara djebilet.merci

Gildon 26/12/2008 20:50


 Merci pour vos temoignages,  dans un pays comme le notre où il n'a ni musée maritime, ni foyer de marin ( seamen's club), ni bibliotheque maritime, vos témoignages me font chaud au
coeur, ce sont la biographie vivante de la marine marchande algérienne.
 Quant aux navires Tindouf et Gara Djebilet, je prépare une page pour ces deux navires aux caractérstiques un peu speciales. Aux dernières nouvelles le Tindouf aujourd'hui M/V NARDOS fait
route  vers Doha au Qatar (  Position Recorded on: 12/26/2008 3:12:54 PM (UTC)
Lon/Lat: 52.00013 / 25.311979.Speed/Course: 9.3 kn / 271° )
Pour le Le Gara Djebilet, lui a déja changer 3 fois d'identité,
 Encore une fois, vos témoignages, vos documents , photos , sont les bienvenus.
A bientôt.


Galerien 20/12/2008 14:42

Temoignage.
Les blancs ou RO/RO etaient des navires a probleme. Construits a bas prix mais leurs prix de revient minutieusement etudie par les japonais.J'avais effectue 2 embarquements sur le Tlemcen. Le 1er en qualite de 3 eme venant d'etre degrade par la compagnie par mesure disciplinaire et la seconde fois en tant que 2nd mec.Les equipages des blancs etaient des clans. Ainsi donc, des mon 1er jour sur le Tlemcen le courant ne passait pas entre le 2nd mec El bare et moi.
La reconnaissance de la machine fut rapide. Les groupes electrogene etaient la bete noire des mecano. Les culbuteurs se cassaient tres souvents.Il fallait prendre les jeux de marche au culbuteurs a chaque traversee ( Alger- Marseille)pour se rendre compte de l'enfoncement rapide des sieges de soupapes.Il y avait aussi le graissage de la pompe ingection qui etait pique a partir du caisson carter du meme groupe.Comme la pompe n'etait pas
etanche,le carburant D.O se melangeait directement a l'huile de graissage. Le cimetiere des pompes inj, culbuteurs, chemises confirmait l'arnaque des japonais.
Nous avions 2 G.E operationnels dont l'un d'eux fonctionnait avec une basse pression d'huile.
Le C/M Boumediene ne s'en souciait pas, sa priorite etait le Business (contre Bande) et les enveloppes. Un beau jour je decide de visiter le groupe, 4 chemises sur les 6 etaient fellees.J'appel le c/m a la machine ,qui en toute surprise me dit: "tu as mis a nu le G/E !"
-oui chef, nous ne pouvons pas naviguer dans pareilles conditions, Non?
Pour Abreger ce temoignage, la piece de rechange emmagasinee sur le Tlemcen( pelstik G.E)Provenait de Belgique, France et japon. seules les pieces japonaises allaient sur nos groupes.
Il a fallu plus de quinze ans a notre direction technique pour decider de changer les groupes.
A suivre.